Enquête sur le budget ouvert 2019

0
373

Alors que les gouvernements lancent des mesures de dépenses massives pour lutter contre la pandémie de COVID-19, la dernière Enquête sur le budget ouvert souligne une faible transparence et une mauvaise surveillance des dépenses publiques. Le Burkina Faso ne fait pas exception, même si les indicateurs de transparence budgétaire et du contrôle parlementaire ont connu une évolution par rapport à la dernière évaluation (IBO 2017) il n’en demeure pas moins que les défis restent énormes dans ce secteur. De plus la participation du public au processus affiche un score nul comme en à la dernière évaluation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici