Étude de référence sur l’état des lieux des performances des 20 communes d’intervention en matière de gouvernance des finances publiques locales et de fourniture des services d’éducation, de santé / nutrition, d’eau potable et assainissement

0
335

La présente étude de référence s’inscrit dans le cadre du projet de « Renforcement de la Veille Citoyenne et de la Redevabilité Sociale (RVC/RS) dans 20 communes du Burkina Faso ». L’initiative est portée par le Centre d’Etudes et de Recherche Appliquée en Finances Publiques (CERA/FP) avec l’accompagnement financier et technique du Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF Burkina) pour une durée de dix-sept (17) mois. L’étude de référence vise principalement à faire une analyse contextuelle de la gouvernance locale, de l’influence des partenaires sociaux au niveau local sur l’identification, l’élaboration et l’exécution des politiques publiques de développement ainsi que dans la gestion des finances publiques et autres biens publics au niveau local. Cette étude qui sert de ligne de base pour encadrer la stratégie d’intervention du projet mais aussi de référence pour son suivre et évalué les acquis du projet a visé spécifiquement les objectifs suivants :

  • Faire l’état de la participation des populations, en particulier des femmes et des jeunes au processus d’élaboration des plans communaux de développement ;
  • Faire l’état de la prise en compte des besoins des populations, des femmes et des jeunes au cours des processus de planification du développement à la base ;
  • Apprécier la contribution des populations à la mobilisation des ressources fiscales au niveau communal (leur disposition à y contribuer) ;
  • Faire un bilan des connaissances et pratiques des populations (hommes, femmes) particulièrement de la société civile des communes d’intervention en matière de citoyenneté, de gouvernance, d’influence et de contrôle des ressources publiques ;
  • Faire le point des pratiques budgétaires au niveau des communes d’intervention ;
  • Recueillir des informations concernant la santé et la nutrition infanto-maternelle : existence de centres (publics, communautaires, etc.) de prise en charge d’enfants malnutris, accompagnement de femmes enceintes ; tendances en matières de nutritions ;
  • Faire l’état des mécanismes formels et/ou informels de concertation et de dialogue existant dans chaque commune d’intervention (ou stratégies d’influence de la gouvernance locale) ;
  • Analyser le volume des ressources financières publiques allouées à chaque sous-secteur du projet ;
  • Identifier les obstacles limitant la participation citoyenne et la prise en compte de leurs besoins dans les politiques locales ;
  • Faire des recommandations pour renforcer la démocratie participative ;

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici